comment enrichir une terre tres pauvre

Comment enrichir un sol très pauvre ?

Pour restaurer l’humus, plusieurs solutions s’offrent à vous : l’utilisation du BRF, l’apport régulier de compost et/ou de fumier ou bien encore la culture d’engrais verts.

Quel engrais pour une terre pauvre ?

Introduire des matières organiques sous forme d’engrais verts, de fumier ou de compost. Mieux : restituer au sol les résidus de récoltes riches en carbone, source nutritive de l’activité biologique. Lutter contre l’acidité par des apports de calcaire.

Comment enrichir une mauvaise terre ?

C’est le cas, notamment, des purins de plantes, de la corne broyée, du sang séché, des fientes de volaille, du tourteau … Pour enrichir la terre sur le long terme, et donc améliorer la qualité du sol, il faut se tourner vers les amendements humiques que sont les paillis, le compost, les fumiers, ou les engrais verts.

Comment fertiliser la terre naturellement ?

Pour fertiliser naturellement, on apporte de la matière organique à partir : de compost : les déchets du jardin ainsi que les déchets de la cuisine (épluchures, restes de repas…) sont stockés et dégradés par les micro-organismes pour obtenir un amendement qui sera rendu au jardin. Le compost peut être issu du commerce.

Avatar photo
Bonjour, je m'appelle Ben et j'ai 34 ans. Je suis passionné de bonsai depuis de nombreuses années. Sur mon site web, vous trouverez un aperçu de ma collection et des conseils pour entretenir ces magnifiques arbres miniatures. Rejoignez-moi dans ma passion pour les bonsai !